La pleine conscience s’invite à table !

Hello les petites cacahuètes !!

Aujourd’hui abordons la détente et la pleine conscience.

La pleine conscience est la conscience qui se manifeste en portant attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l’expérience du moment présent. (Pour en savoir plus, je te recommande le best-seller : le pouvoir du moment présent, guide d’éveil spirituel)

Cet état fait beaucoup de différence lorsqu’il s’agit de bien digérer. Ce sera donc indispensable pour vraiment apprécier le prochain article et ses recettes gourmandes !

 

Pourquoi manger en pleine conscience ?

La digestion commence par les sens.
.
Toucher en cuisinant ou en mangeant une pomme / frite sans couverts.
Sentir l’odeur qui embaume la maison et nous exalte à chaque bouchée.
Ecouter les légumes gentiment rissoler dans la poêle.
Regarder une belle table / assiette dressée devant soi.
Déguster avec amour le plat que l’on vient de préparer avec tout autant d’amour.
Manger en pleine conscience consiste à être pleinement disponible pour laisser tous ses sens s’épanouir.
Voyage sensitif plus qu’exquis assuré !
.
De plus, « Lorsque l’on mange avec sa tête, c’est avec méfiance, la peur au ventre », rappelle le psychiatre et psychothérapeute Gérard Apfeldorfer en préambule de Manger en pleine conscience.
.
En effet, avec toutes ses injonctions sur le manger bien et les régimes on pense plus souvent à ce qu’il FAUT OU PAS manger pour ne pas grossir/être en mauvaise santé.
.
Ne pas penser à sa liste de course, à sa réunion de 14h… au contraire on en profite pour se détendre et savourer le moment présent sans pensées envahissantes. Sans penser tout simplement. Juste souffler et profiter ! 
 
La pleine conscience lors des repas

Comment manger en pleine conscience ?

Une fois devant ton assiette, assis(e) bien confortablement, respire profondément avec le ventre 4-5 fois pour laisser les soucis et entrer en résonance avec toi-même.
.
On oublie donc téléphone, télévision, livre et surtout toutes pensées restrictives ou de projection sur un futur qui peut attendre 30 minutes (temps minimum du repas) ! Au début, tu peux mettre un peu de musique douce si ça t’aide à te relaxer.
.
Mon astuce si tu manges avec ton portable : faire une boite à portable à la maison ou faire en sorte qu’il soit déchargé au moment du repas quand on mange sur la terrasse …
On mâche bien chaque bouchée puisque c’est indispensable pour « mâcher le travail » au système digestif ! Cela permet aussi d’être focus.
.
On mange lentement en posant la fourchette entre 2 bouchées. Cela permet de laisser l’information du repas arrivée au cerveau ! Le cerveau produira alors des messages de satiété mais surtout de mise en route du système digestif !
.

Ouf on respire aussi ! Et on détend ses abdominaux pour laisser les intestins respirer aussi !

 

On écoute ses sensations : ai-je encore faim de tel ou tel aliment ? suis-je rassasié(e) ? suis-je apaisé(e) ? stressé(e) ? réconforté(e) ? en train de combler un manque ? … À l’écoute de ses sensations, on ne s’ennuie guère !

 

Alors prêt(e) à déguster les recettes qui arrivent dans l’article de jeudi ? MIAM ! 
(Déjà testées et approuvées par mes sens et mes intestins hihihi !!)

 

N’hésites pas à commenter et à partager cet article à ceux qui ont besoin de se reconnecter à leur corps ! Merci !!!!

 

Bisous à toutes et à tous !

[mc4wp_form id=”646″]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier